7 lundi 11

Prendre de la hauteur,

Envisager les choses sous un autre angle,

Sortir du contexte,

Regarder au-delà du miroir,

Jouer des contrastes.

Réflexions qui s’adaptent parfaitement au quotidien, histoire de se faire un peu moins « chiélavi » et aussi à la préparation d’un repas. Encore faut-il SE DECIDER. FAIRE DES CHOIX.

On ne s’en rend pas toujours compte, mais  il est possible que  nos plus minuscules choix aient eu autant de conséquences dans nos vies que les  graves décisions conscientes. C’est une histoire de cheminement, ou de hasard, ou d’inconscience.

Un journal intime à bon dos, quelle plaie de se recevoir toutes les pensées vagabondes, et d’acquiescer, oui mon maître, c’est beau ce que tu penses… Je n’aimerais pas du tout être un journal intime.

Alors, où je veux en venir, on se le demande ?

J’ai un coup de grisou.

Je voudrais dire que je vais faire un menu blablabla, en fait, tout le monde s’en fout. Je voudrais dire que j’hésite à choisir mon menu, et ça me semble dérisoire.

TOUT est possible, TOUT est justifiable  dans la cuisine des jours.

Prendre de la hauteur c’est aussi glisser des trucs sous le tapis, envisager les choses sous un autre angle c’est aussi fermer les yeux, sortir du contexte c’est aussi se rire des limites, regarder au-delà du miroir c’est aussi accepter l’arbitrage du reflet, jouer des contrastes c’est aussi mélanger les genres.

Bof , ça va pas fort…